Francophonie virtuelle

Je découvre que Alain ROUSSET, Président de la Région Aquitaine – mon dernier patron en date – et de l’Association des Régions de France s’est positionné avec l’Université Laval de Québec sur un projet de portail éducatif francophone. L’initiative pompeusement baptisée « Université Virtuelle des Civilisations Francophones » est chiffrée à 330 000 euros sur trois ans, 180 000 seront à la charge des Aquitains. C’est l’entreprise québécoise Thot-Cursus – dont une partie est installé à Bordeaux – qui doit apporter le savoir-faire technique…

Celui-ci consistera avant tout à sélectionner les contenus existants susceptibles de devenir du materiel éducatif. Avec un peu de mauvaise volonté, on pourrait voir dans ce machin une « vraie fausse » subvention locale accordée à une entreprise privée en contrepartie d’un lustre vaguement internationalisant. Faut-il pour autant enterrer le projet ? On se contentera d’espérer très fort qu’il grandisse mieux que la Banque Numérique des Savoirs d’Aquitaine, lancée par le même Alain il y a déjà près de 8 ans…

0 Responses to “Francophonie virtuelle”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :