Habiter dans une pile de pneus

J’avais délaissé quelque peu l’autoconstruction pour me préoccuper de mon avenir professionnel. Quelques contacts récents m’ont toutefois remis sur la piste de l’habitat éfficace et des « Earthships » en particulier. Ce concept combine en fait une grande partie des approches antérieures comme les façades-serres, les volumes semi-enterrés, le bois cordé pour les superstructures et la terre comme masse thermorégulatrice. Il y ajoute l’usage de pneus en guise de structure portante enterrée, comme c’est parfois le cas dans des sites d’enfouissement de déchets conçus pour collecter le méthane. Espérons que le marché du pneu d’occase ne s’envole pas à son tour, privant les enthousiastes de leur nouveau matériau miracle.

0 Responses to “Habiter dans une pile de pneus”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :