40 ans dans un délire croissant

terre-eau-math.jpg

La petite image ci-dessus nous montre la quantité de ressources communes – eau et air – que nous devons nous partager avant de les remettre dans l’état dans lesquelles on les a trouvé en arrivant. Je viens de vérifier, la population mondiale à quasiment doublé entre ma naissance et aujourd’hui (+/- 6,67 milliards contre à peine 3,5 en 1967). Durant cette période, la population étasunienne n’a cru que de 50% alors que le ménage moyen passait de 3,3 à 2,6 personnes. Car voila le plus surprenant, cette croissance s’accompagne d’une individualisation du mode de vie. Or, rien n’est plus préjudiciable à notre devenir commun que cet éffacement de la cohésion. Comment réinstiller un peu de sens de la communauté dans cette tribu mondiale ? Aux 200 000 bipèdes supplémentaires qui nous rejoignent chaque jour – 353 015 naissances pour 158 857 décès – je souhaite de trouver une réponse raisonnable.

0 Responses to “40 ans dans un délire croissant”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :