Archive pour janvier 2008

Tombera, tombera pas

Comme des gamins blasés rendus à attendre que la maison prenne enfin feu, les plumes du web s’excitent au gré des éternuments hivernaux des grandes bourses mondiales, espérant raconter les premiers instants du « grand déclin tant attendu ». Sommes-nous devenus tellement spectacteurs de tout que nos reflexes de survie ont disparu ? Est-ce un problème d’échelle ? Quand on entend que nous bouffons en 1 an ce que notre planête à mis 100 000 ans à préparer, quelle est la mesure exacte de notre réaction ?

Maquillage de campagne

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) épingle les dépenses liées au look des deux finalistes de la dernière élection présidentielle et fait savoir qu’elle n’en rembourserait que le tiers. A lui seul, l’actuel chef de l’Etat fait figurer dans son compte de campagne pas moins de «34.445€ de frais de maquillage». La candidate socialiste n’est pas en reste avec «51.659€ de frais de maquillage et de coiffure». Des dépenses «manifestement excessives» pour la commission, qui doit rendre son rapport d’activité sur la présidentielle «entre mars et mai 2008».

Le Parti Socialiste français a « perdu » 40% de militants

Selon les chiffres présentés par son premier secrétaire François Hollande, le nombre d’adhérents au Parti socialiste est passé de 218 000 à 130 000 entre 2007 et 2008. Le réajustement est, en soi, le symptôme douloureux d’une désaffection doublée d’un non-renouvellement des cartes prises l’an dernier via les sites web du PS, alors en pleine campagne anti-sarko. Il met également en lumière le fait que les « grands » partis regroupent désormais à peine un peu plus de deux millièmes de la population.

La banque mondiale « retrouve » quelques centaines de millions de pauvres

La Banque mondiale a reconnu en décembre 2007 que le poids de l’économie chinoise était inférieur de 40% aux précédentes estimations. Ainsi, le PIB de la Chine exprimé en PPA pour 2005 serait de 5.333 milliards de dollars au lieu de 8.819 milliards avec l’ancienne estimation. La tendance est sans doute la même pour l’Inde, l’autre grande puissante asiatique émergente. Cette surévaluation a des répercussions sur la croissance mondiale, qui ne serait que de 4,5% au lieu des 5% annoncés. Cette surévaluation a aussi de fortes répercussions sur le discours lié à la réduction de la pauvreté car selon la Banque mondiale toujours, le nombre de pauvres a baissé de 100 millions entre 1990 et 1999, grâce aux chiffres venant de Chine et d’Inde (-200 millions) alors que ce nombre a augmenté sur les autres continents (+100 millions). Avec la réévaluation en cours, le nombre de personnes vivant avec l’équivalent de moins de 1 dollar par jour en Chine va augmenter de 200 millions environ. Si l’on fait le même travail en Inde, on se rend compte que le nombre de pauvres absolus dans le monde a en fait augmenté.

 

La diversité, c’est pas pareil

A force de tout partager, on finit par bouffer un peu tout le temps la même chose. C’est le cas dans un couple ou dans la cuisine d’un restaurant réputé mais aussi, hélas, de plus en plus au fond de nos têtes de bipèdes civilisés et interconnectés à l’info. Des analystes nous disent que la France passe presque exclusivement par Google pour se ballader sur le net. Et que dire de cet article récapitulant à la louche qui fait la presse d’information et pourquoi dans notre bel hexagone. La concentrzation des sources d’information est également un sujet d’inquiétude au Canada ou elle s’impose pour des raisons économiques au sein des grands groupes plurimédia, réduisant le nombre de paires d’yeux et d’oreilles au service du formatage de notre savoir quotidien. On rétorquera que les blogs font desormais leur part de travail dans cette mécanique mais rien n’est moins sur en fait : d’une part, l’absence de trace tangible de l’édition d’info permet toutes les rétractations, les reécritures à posteriori et autres combines dignes d’Orwell et, d’autre part, la multiplicité des sources rend à la fois l’aquisition de l’info plus lourde, oplus coûteuse à échelle individuelle et aussi plus prompte à l’apauvrissemnt des contrepoints de vue.  Il est grand temps de diverger à nouveau, de varier, de remettre des angles de traitement prononcés dans l’actulité, sous peien de la rendre indigeste.

La France déçoit les médias

La racaille n’a officielement mis le feu qu’à 372 voitures pour fêter le Nouvel An.

Only » 372 cars were transformed into funeral pyres compared to last year when 397 rides met their makers. In some regions, the sale of fuel canisters was actually halted during the runup to New Year’s Eve.

Cela s’explique peut-être par la nette baisse du moral chez les jeunes français décrite par une belle étude de plus réalisée par un bel observatoire de plus. Ou alors on regarde les chiffres de plus près, 25 voitures de moins qu’en 2006, et on se dit que 2 ou 3 gars ont juste préféré rester chez eux avec leur Wii pucée et quelques canettes.

UPDATE :

A la suite de révélations de la station Europe 1, le ministère de l’intérieur a revu hier à la hausse son bilan de voitures incendiés lors de la nuit de la Saint Sylvestre. Au total, ce sont 878 véhicules qui se sont embrasés lors du réveillon. Selon la Place Beauvau, ce bilan est en « baisse de 9,7% » par rapport à l’année précédente, contrairement à ce qu’indique la radio, qui évoque une hausse de 10%

Lire la suite ‘La France déçoit les médias’

C’est pas amazing ça ?

wa2008.jpg