Le fait accompli

Le problème des techniques efficaces, c’est leur diffusion et la « massification » de leurs usages. Tant qu’il s’agit de self defense ou de déglaçage au vinaigre, on peut considérer que la societé y gagne. La technique du « fait accompli », très appréciée des serial killers et des entrepreneurs aux dents longues, se répand depuis quelques années dans les arcanes de la rédaction légale. Elle repose sur la promulgation d’amendements aux textes déjà votés et ratifiés sans prendre la peine de reformuler lesdits textes au complet après modification. On peut dire dès lors qu’elle tire son pouvoir de son caractère illisible. C’est ainsi qu’ont été installées les lois sécuritaires post 9/11 aux USA. C’est ainsi que l’on est en train de faire un forcing total pour « passer » les élements de la consitution Giscard pour l’Union Européenne. Notre tendance naturelle à ne pas remettre en cause ce qui a déjà été établi, un principe qui nous vaut autant nos lois que nos comportements sociaux, a apparament été court-circuité par quelques brillants esprits. Mais la consaguinité, même si elle est exclusivement intelectuelle, ne procure des plaisirs qu’à très court terme. Les techniciens du pouvoir qui utilisent ces ruses temporelles préparent un futur dangereux.

0 Responses to “Le fait accompli”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :