Objectivement, comment va l’avis

Que peut raisonnablement faire l’intelligence collective pour nos sorties au restaurant ? Allez bouffer dehors, voila un acte d’achat semi-planifié, géographiquement positionnable, communautaire et pas si subjectif que ça qui peut être rationnalisé jusqu’à rentrer dans les cases à coins arrondis du web 2.0 D’ailleurs, c’est fait à cet endroit pour chez moi (merci François) et là aussi pour chez vous (merci FredB). Au train ou vont les choses, on peut même imaginer que l’intégration de ces services avec Facebook et la version mobile de GoogleMaps mettra ces précieuses technologies dans notre poche de blouson. Mais voila, nous ne sommes pas tous des critiques culinaires, loin s’en faut. Et l’intelligence collective tant attendue prend vite des airs de vagues commentaires micro-communautaires d’habitués qui veulent faire plaisir au patron de leur table favorite. Un peu comme le courrier des lecteurs, les avis publiés sont ceux de la conivence ou de l’indignation, sans grande précision sur l’essentiel. Ajoutons une présentation en pile qui limite de fait la lecture aux quelques premiers avis et on se retrouve avec un gros tas de technologie sans contenu utilisable. Adieu Savoir Communautaire, Intelligence des Foules et autres cervelles connectées, retournons aux chroniques gastronomiques de François Simon.

0 Responses to “Objectivement, comment va l’avis”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :