Nous sommes sauvés

Selon plusieurs articles, dont celui-ci, une équipe d’astronomes européens aurait dégotté une planête offrant des conditions de vie « comparables à la Terre’ en orbite autour de la naine rouge Gliese 581, 20 à peine à 20 années lumières de nous. On annonce des températures de surface de 0 à 40 degrés Celsius ce qui n’est pas mal poru la saison. Mais, avant d’allumer les réacteurs à méthane de votre soucoupe faite maison, sachez que l’année y dure treize jours. Vous ne la raterez pas car elle est une fois et demi plus grosse que notre pauvre vieille planête bleue. Et, comme la présence d’eau y semble possible, celle de bactéries avec la raie au milieu n’est pas exclue. Mais pourquoi pointer un article du Guardian alors que le web est rempli de sites d’astro bien faits ? Parce que c’est à ma conaissance le seul qui fasse état de ce qui suit :

The discovery follows a three-year search for habitable planets by the European Southern Observatory at La Silla in Chile.

Tiens, les fonds publics servent à chercher des planetes habitables ? Est-ce bon signe ?

0 Responses to “Nous sommes sauvés”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :