Forme et fonction reproductrice

Cherchant sofa il y a de cela quelques mois, je m’étonnais de la tendance persistante chez les « créateurs » à livrer des assises de plus en plus profondes et des dossier de plus en plus bas. La ruse visuelle est évidente : ainsi formé, le repose-cul en alcantara doublé pleine fleur semble plus grand , plus vaste et fait odiseusement opulant dans la vitrine… donc dans un living room aussi et encore plus dans les photos d’un bon magazine de mode qui vous refait le coup des vilas de South Beach à Miami ou de Sperrone. « Mais c’est un siège ! » m’écrirais-je toutefois car, voila mon sujet, on se paye un sofa pour s’asseoir dessus et pas pour s’y allonger. Vaste erreur…

Non seulement on s’y allonge desormais afin de se priver d’une respiration correcte durant des séances de DVD ou de console. Le cerveau mal irrigué par un sang mal ventilé ne se rend pas compte de la pauvreté de ce qu’il aspire par les yeux. Mais on s’y allonge aussi beaucoup plus depuis que le film de fesse à popularisé le canapé comme centre d’ébats. Soyons sérieux, nous sommes tous des pornstars en puissance dans nos interieurs douillets et il n’est plsu question de niquer au plumard comme nos parents.  Le séjour à ceci d’avantageux qu’il permet à la fois de mettre en place un éclairage correct pour les gros plans tout en simplifiantl le déplacement des deux caméraman. On ne vous demande pas si vous allez le faire un jour mais cela fait indéniablement partie des critères d’achat et de la promesse produit. L’industrie chaisière, ses concepteurs testeurs en pârticulier, ont semble-t-il admis comme pré-requis cette nouvelle fonction. Cela explique en tout cas la profondeur accrue des sofas les plus courants bien mieux que l’évolution de la longueur moyenne des jambes au sein de nos populations. Comment par contre expliquer le rétrécissement vertical des dossiers ? La loi des vases communiquants pourrait suggérer que la peau de vache suppléméntaire nécessaire pour couvrir l’assise plus profonde doit être prélevée dans le dossier afin de conserver un métrage équivalent à celui d’un sofa normal et donc un prix à peu près similaire. C’est rationnel comme argument donc totalemnt dénué de drolerie. Oublions-le un moment pour imagienr un autre point de vue : et si ces nouvelles formes étaient issues d’une attente plus précise et moins mercantile ? Le film de fesse dont il était question plus haut a en particulier eu pour effet de populariser la sodomie comme moyen de jouir à fond de l’existence tout en limitzant le cout d’un casting. Les sofas modernes dont donc spécifiquement conçus afin que l’on y pose tout sauf son cul. Le dossier y sert de repose-menton, l’assise de repose-jambes. Les accoudoirs sont devenus totalement superflus.

Je sais, c’est un tantinet fumeux comme théorie mais vous penserez à moi la prochaine fois que vous verrez un de ces canapés italiens en bison blanc des Vosges.

0 Responses to “Forme et fonction reproductrice”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :