Le silence des cochons

Si on veut bien en croire le respectable Mainichi Daily News et ce post, un « lieu » branché de Roppongi à Tokyo proposerait  à ses « membres » de niquer les animaux de la basse-cour avant de les déguster.

Soit les zoophiles nécrophages ne savent même plus se faire la cuisine eux-même et, dans ce cas, je conseille à MacDo de passer direct aux bagels pour faire des hamburgers sodomisables. Soit on lit n’importe quoi sur le web et allez prednre une marche au grand air., tant que ça existe encore

Soit

0 Responses to “Le silence des cochons”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :