Ce Kiva de soi

Jeu de mots pourri pour causer d’une découverte pourtant pas récente : kiva.org. Ce site vous propose de devenir le généreux créancier d’entrepreneurs ayant fait une demande de micro-crédit. Géniale utilisation du pouvoir direct du web, d’ailleurs temporairement victime de son succès (mince, une pénurie de pauvres…), ce site fait malgré tout appel à un peu de marketing.

Car le pauvre se vend mal. Les grosses ONG, pourries jusqu’à l’os par le pouvori financier qu’elles ont amassé à force de nous montrer des bébés mourrants, ne s’y risquent pas.Elles préfèrent les catastrophes et l’urgence aux business plans à 200$ par an. Mais nous, nous savons bien que c’est en aidant les parents à conserver leur dignité que l’on simplifie la vie des gamins. Alors, le principe est évident : on évite l’intermédiaire repu et on parie sur ceux qui veulent encore croire à autre chose que la misère administrée depuis des QG mondiaux en Suisse.

0 Responses to “Ce Kiva de soi”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :